Politique de Ville

Le contrat de ville 2015-2020 s’inscrit dans une démarche intégrée tenant compte à la fois des enjeux de développement économique, de développement urbain, de cohésion sociale et fixent le cadre des projets de renouvellement urbain.

L’État et ses établissements publics, l’intercommunalité, les communes, le département et la région, ainsi que les autres acteurs institutionnels (organismes de protection sociale, acteurs du logement, acteurs économiques) et l’ensemble de la société civile, en particulier les associations et les habitants des quartiers prioritaires, sont parties prenantes de la démarche.

Un programme d’interventions autour de 3 piliers :

Le Contrat de Ville s’attache à améliorer le cadre de vie et à faciliter l’accès aux droits et aux services pour tous : développement d’une offre de logements mieux adaptée aux besoins des habitants, aménagement de places et de parcs, projets éducatifs, culturels et sportifs, prévention des discriminations, parcours vers l’emploi, égalité femmes-hommes, accompagnement des parents, accès à la santé, …

Le Contrat de Ville a également pour ambition d’améliorer l’attractivité de ces territoires et de restaurer la confiance entre habitants et institutions.

Il a enfin pour ambition de réduire les inégalités de territoire, avec des enjeux réaffirmés sur :

  • Le renforcement de la cohésion sociale : réduire la pauvreté, tisser le lien social, renforcer la solidarité entre les générations, développer l’exercice de la citoyenneté, avec une attention particulière aux besoins des familles monoparentales, des jeunes et des personnes âgées.
  • Le développement économique et de l’emploi , notamment pour les jeunes. L’objectif consiste d’une part, à promouvoir l’offre de travail, la promotion de l’initiative privée et l’attractivité du territoire, et d’autre part, à lever les freins d’accès à l’emploi, marchand en priorité, notamment pour les jeunes et les femmes.

L’ensemble des programmes du contrat de ville concourant à répondre à ces enjeux se retrouvent dans la convention cadre 2015-2020.

Des habitants, directement associés à la démarche

Tous les dispositifs, dont les projets de renouvellement urbain, sont conçus et pilotés en associant les citoyens concernés, avec la mise en place de conseils citoyens dans chaque quartier prioritaire. Cela permettra de mieux prendre en compte l’expertise des habitants-es dans l’élaboration des plans d’actions : connaissance du quartier, besoins, pistes d’actions…

Un soutien financier pour les porteurs de projets

Les porteurs de projets de la politique de la ville sont des associations, des collectivités territoriales ou des établissements publics, dans la mesure où leur action intervient au bénéfice des habitants et habitantes des quartiers prioritaires Politique de la ville, dont les habitants du quartier Libermann.

Le projet doit répondre à un besoin avéré du territoire, et s’appuyer sur les objectifs de la convention d’application territoriale du QPV Libermann.

L’appel à projets 2018 du Contrat de Ville a été lancé le 1er octobre. Les dossiers devront être déposés avant le 30 novembre 2017 pour les actions se déroulant sur l’année civile 2018, et avant le 31 mars pour les actions se déroulant sur l’année scolaire 2018-2019.

Contact : Mme Christine CHEVALLAY |  Tél. : 03.88.66.80.73 | Courriel : c.chevallay@illkirch.eu