Histoire de la ville

720

Première mention d’Illkirch

1284

1ère mention de Graffenstaden (… tractum unum, qui vulgariter zuch dicitur, apud Gravestaden)..

1416

Illkirch et Graffenstaden entrent dans le fief de la ville de Strasbourg. A l’épiphanie 1360 la République de Strasbourg détenait le bailliage d’Illkirch en partie par engagement, en partie en biens propres.

1528

Les bourgeois d’Illkirch décident de se convertir au protestantisme.

1672-1678

Destruction d’Illkirch et de Graffenstaden pendant la guerre de Hollande.

30 septembre 1681

Signature de l’acte de capitulation de Strasbourg par le marquis de Louvois dans la maison communale d’Illkirch.

1722

Introduction du simultaneum : l’église est partagée entre les deux cultes.

1735

Klinglin devient propriétaire des villages. Commence une période sombre de leur histoire : le préteur royal est assimilé à un tyran.

Service Documentation et Archives

Tél. : 03 88 66 80 13
documentation@illkirch.eu

1765

Les villages retournent sous l’autorité de la ville de Strasbourg après le procès de 1752 et l’ordonnance royale qui rétablit la situation.

1789

Révolution : Illkirch et Graffenstaden ont de tous temps formé une seule et même commune. Pendant la période révolutionnaire seule l’entité Graffenstaden a changé de nom pour devenir Illburgerstaden, le nom Illkirch est resté.

1814

Lors du blocus de Strasbourg, la ville est occupée par les troupes de la coalition. (Badois, Bavarois et Russes)

1833

Le canal du Rhône au Rhin est ouvert à la navigation sur toute sa longueur.

1838

Création de l’usine SACM.

1850

La mairie est installée au 3, route Burkel. Puis dans une salle de l’école du centre. (1870-1882).

1870

Combat du pont d’Illkirch (pont du canal près de la Colonne).

1873-1877

Construction du fort Werder (rebaptisé fort Uhrich par les Français en 1918).

1882

Construction du bâtiment de la mairie et du tribunal au 181 route de Lyon.

1892

Fin des travaux d’élévation des deux tours de l’église Saint-Symphorien.

Décembre 1940

Illkirch-Graffenstaden est intégrée à la ville de Strasbourg comme sept autres communes voisines dans le cadre du « Grand Strasbourg ».

23 novembre 1944

Libération de la Ville par les troupes du Général Leclerc.

1968

Création de la Communauté Urbaine de Strasbourg avec 27 communes dont Illkirch-Graffenstaden.

1998

Retour du tramway à Illkirch-Graffenstaden.

2012

Inauguration des nouveaux aménagements du Parc du Fort Uhrich.

26 juin 2013

Inauguration de la nouvelle salle des fêtes municipale.

30 juin 2013

Inauguration de l’espace de loisirs du Girlenhirsch et de l’extension du Parc Friedel.

Décembre 2013

Réhabilitation et extension de l’Hôtel de Ville avec un nouvel espace d’accueil de 150m2.

Avril 2014

Ouverture de la zone sportive Schweitzer, nouvel équipement sportif dédié au rugby.

1er janvier 2015

Transformation de la CUS en « Eurométropole de Strasbourg« , en application de la loi de réforme territoriale du 27 janvier 2014 qui prévoit que les plus grandes agglomérations françaises passent du statut de Communauté urbaine au statut de Métropole.

Septembre 2015

La Vill'A d'Illkirch-Graffenstaden

Ouverture de la Vill’A, Maison d’Enseignement et de Pratique des Arts, située sur l’ancien site de l’ancienne chaufferie de la SACM, témoin emblématique de l’histoire industrielle d’Illkirch-Graffenstaden.

L’emplacement actuel de notre village est un terrain conquis aux cours des siècles sur l’Ill et le Rhin qui, à l’origine, se composait d’une vaste forêt paludéenne et d’une infinité de bras d’eau se regroupant capricieusement et baignant les bords de tout un archipel d’îlots plus marécageux que fermes et dont certains ne duraient que l’espace de deux crues. C’est dans ce site, paradis peut-être pour les grenouilles et les moustiques, mais habitat malsain pour lui, que l’homme par un lent et patient travail (consolidation des berges, correction de bras d’eau) conquit ces prés et ces champs et créa ainsi notre village.

L’origine d’Illkirch, comme son nom même l’indique semble due à une église (Kirche) construite sur les bords de l’Ill. La date de construction de cette première église nous est inconnue et difficile à établir, mais d’après la tradition locale qui désigne l’église protestante d’Illkirch sous le nom de « Heidetempel » (temple païen) ainsi qu’une vieille chronique « Ein alter Ort, um eine noch ältere Vorortskirche herum, aus den frühesten Zeiten der Völkerwanderung », nous pouvons dire que son antiquité est respectable et doit remonter au temps des Francs.

Jusqu’à nos jours de nombreuses fouilles ont permis de découvrir :

  • des molaires et des défenses de mammouths (Île des Pêcheurs) qui datent de l’époque quaternaire ;
  • un marteau perforé en serpentine Suisse trouvé au Baggersee ;
  • un poids lacustre à la gravière Gehrig (Ostwald) ;
  • une hache de bronze ;
  • des pilotis (près de l’ Île des Pêcheurs) ;
  • des urnes funéraires romaines ;
  • les fondations d’une villa romaine avec « hypocaustum » (Ostwinkel) ;
  • divers objets aux lieux-dits Schwammenegerthal, Schaffhardt, Hobrück (pont du Canal), Grosshirchbühl, Junkerngut.