Trottinette électrique, monoroue… Comment bien circuler ?

Trottinette électrique, monoroue… Comment bien circuler ?

Pour garantir une circulation apaisée avec les autres usagers (piétons, vélos, voitures), les utilisateurs d’engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) doivent respecter les règles du code de la route. Les EDPM font l’objet d’une réglementation qui leur est propre.

Attention ! A compter du 1er juillet, certains équipements deviennent obligatoires.

Ce qui est interdit :

  • rouler sur les trottoirs
  • transporter un ou plusieurs passagers, ou des marchandises
  • porter un casque audio, une oreillette ou un kit mains-libres
  • conduire sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants

Ce qui est obligatoire :

  • posséder les équipements suivants à compter du 1er juillet : système de freinage efficace, feux de position à l’avant et à l’arrière, catadioptres à l’arrière et de chaque côté, avertisseur sonore
  • avoir au moins 12 ans pour conduire un EDPM
  • emprunter les bandes et pistes cyclables existantes en agglomération ; à défaut, il faut rouler seulement sur les voies limitées à 50 km/h ou moins
  • emprunter les voies vertes et pistes cyclables hors agglomération
  • porter des vêtements rétroréfléchissants la nuit ou en cas de visibilité réduite
  • souscrire une assurance de responsabilité civile pour couvrir les éventuels dommages matériels ou corporels

Ce qui est hautement recommandé

  • porter un casque adapté et attaché
  • porter des accessoires rétroréfléchissants en toutes circonstances

Les sanctions prévues

Il existe trois amendes forfaitaires :

  • 35€ (non-respect des règles de circulation ou transport d’un passager)
  • 135€ (circulation sur un trottoir ou conduite d’une EDPM débridé)
  • 1500€ (EPDM non bridé par le constructeur à 25 km/h).
Contacter la mairie

Une question ? Une demande ? Contactez-nous !