Protection de la faune

Protection des abeilles

Les abeilles jouent un rôle fondamental dans la dissémination de la vie. Aujourd’hui, après avoir survécu à tous les changements climatiques, les abeilles sont menacées en raison de mutations profondes de l’environnement dues notamment à des pratiques agricoles inadaptées (emploi abusif de produits phytosanitaires de plus en plus toxiques, remembrement, monoculture, etc…).

En France, depuis 1995, près de 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. Ce dépeuplement a également lieu par ruche, d’où un besoin de nouvelles ruches.

En accompagnement de la politique « Zéro Phytosanitaire » poursuivie par la Ville d’Illkirch-Graffenstaden, cette action de préservation de l’abeille, et par conséquent de la biodiversité, trouve sa traduction détaillée dans des conventions relatives à l’installation et au suivi de ruches au Parc Friedel par différents apiculteurs locaux successifs.

Le Conseil Municipal des Enfants a déjà profité de plusieurs séances de sensibilisation sur le thème des abeilles, avec un apiculteur autour des ruches au Parc Animalier : la visite de printemps et la préparation à la récolte du pollen.

Des filets et des seaux pour sauver les batraciens

Les collectivités, la Ville d’Illkirch-Graffenstaden, la Ville de Strasbourg ainsi que le Conseil Général ont financé l’achat de filets et de seaux qui ont été placés à la Schafhardt, ce qui a permis de sauver plus de 2000 batraciens de leur triste sort au printemps dernier. Une dizaine de bénévoles des associations « Eschau Nature » et de la Ligue pour la Protection des Oiseaux Alsace (LPO) est venue récupérer les batraciens tombés dans les seaux et les aider à traverser la route.

L’opération a été reconduite en 2011 et étendue à un autre site près du Baggersee : en tout ce sont plus de 4800 batraciens qui ont été sauvés en 2011 lors de leur migration nuptiale !

Puis l’opération a été étendue à un troisième site près du parc d’innovation en 2012 et ce sont en tout 5786 amphibiens qui ont été préservés.

En 2013, la protection des trois sites de migration des amphibiens a totalisé le sauvetage de 7024 amphibiens !

Protection des oiseaux

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) Alsace développe de nombreuses actions de conservation et de sensibilisation en milieu urbain, notamment au travers de convention de partenariat avec la ville depuis 2010.

A Illkirch-Graffenstaden, les actions proposées sont les suivantes : diagnostics et mise en place de mesures de protection de l’avifaune des bâtiments de la ville, soirées « conférences » et « sorties » de sensibilisation à destination du grand public, animations pour les scolaires, formation des techniciens des espaces verts et des jardiniers particuliers à la biodiversité et aux pratiques favorables à la faune et à la flore…

Ces actions concrètes permettent également de créer le lien avec la population et de transmettre le plaisir et l’émerveillement de la nature en faisant rimer biodiversité avec proximité.

En 2011, le Conseil Municipal des Enfants a mis en place des nichoirs et mangeoires pour les oiseaux au Parc Friedel et au Parc des Bonnes Gens.

Depuis début 2011, la Ville offre un nichoir aux habitants qui s’engagent, en signant une charte morale, à ne pas utiliser des produits chimiques, et notamment des pesticides, sur leurs balcons et dans leurs jardins, et à avoir des pratiques favorables à la biodiversité, à la faune et à la flore. A ce jour, déjà plus de 90 nichoirs ont été récupérés !

Cohabitation habitants / faune sauvage

La Ville privilégie le recours au pôle « Médiation Faune Sauvage » pour régler les problèmes de cohabitation entre les habitants et la faune sauvage. La LPO Alsace (Ligue pour la protection des oiseaux) et le GEPMA (Groupement d’Etude et de Protection des Mammifères d’Alsace) sont des associations de protection de la nature qui œuvrent pour la préservation des oiseaux et des mammifères sauvages et de leurs milieux de vie.

Ces deux associations de protection de la nature ont décidé de mettre en commun leur savoir-faire pour créer un service spécifique, le service « médiation faune sauvage ». Le pôle MFS consiste à apporter aux personnes une réponse à toutes les questions relatives à la petite faune sauvage. Qu’ils s’agissent d’interrogations liées aux difficultés de cohabitation avec des mammifères et des oiseaux sauvages ou à la détresse d’un animal blessé.

Pour les contacter : 03 88 22 07 35 et dans le cas d’un animal sauvage trouvé ou blessé : 06 87 14 66 78.

Davantage de biodiversité

La Ville s’engage pour la préservation de la biodiversité et de la santé humaine pour entretenir ses parcs et jardins.

Zéro Phyto

Depuis 2004, le service espaces verts de la Ville d’Illkirch-Graffenstaden n’utilise plus de pesticides et d’engrais chimiques.

Zones naturelles protégées

La forêt d’Illkirch-Graffenstaden/Neuhof fait partie des forêts alluviales rhénanes dont l’intérêt est international.

Sensibilisation des écoles

L’adoption par la Ville d’un Plan Climat Territorial vise à responsabiliser les écoles à la maitrise de l’eau et de l’énergie.