Alsa, le cheval cantonnier

Alsa, le cheval cantonnier d'Illkirch-Graffenstaden

La Ville a acquis une jument prénommée Alsa, (un cheval de trait ardennais : une race menacée de disparition) à l’automne 2016. Choisie en juin 2016 par une procédure conventionnée de sélection au Haras national de Rosières aux Salines, cette jument de 850 kg en impose avec ses 1,80m au garrot. Elle peut tracter plus d’une tonne de charge. Un enclos lui est réservé au parc Friedel : elle y dispose de deux prairies pour s’ébattre et brouter.

La Ville a commencé à lui attribuer les missions suivantes :

  • transport du fumier du parc animalier vers les jardins familiaux, de foin et de paille du Wolfley (site de stockage) vers le parc animalier, ou de copeaux dans les aires de jeux
  • ramassage des poubelles dans les parcs du secteur sud d’Illkirch dans un premier temps,
  • différents travaux pour les espaces verts : transport de matériel divers, de plants à repiquer et d’arrangements floraux, arrosage, apport d’engrais liquides aux vasques et suspensions, etc.
  • participation à des événements ponctuels : nettoyage en forêt, Osterputz…

Toutes ces tâches ne seront donc pas effectuées en véhicule, ce qui permettra de diminuer encore nos émissions de gaz à effet de serre, de particules fines et de tous les polluants provenant des automobiles.

Pour réaliser ces tâches, un agent volontaire de la Ville a suivi plusieurs sessions de formation pour
devenir « meneur » de cheval. En fonction des missions à accomplir, un deuxième agent pourra l’accompagner pour assurer la sécurité de l’attelage et des usagers.

Alsa, le cheval cantonnier à Illkirch-Graffenstaden

Zéro Phyto

Depuis 2004, le service espaces verts de la Ville d’Illkirch-Graffenstaden n’utilise plus de pesticides et d’engrais chimiques.

Zones naturelles protégées

La forêt d’Illkirch-Graffenstaden/Neuhof fait partie des forêts alluviales rhénanes dont l’intérêt est international.

Protection de la faune

Aujourd’hui, après avoir survécu à tous les changements climatiques, les abeilles sont menacées.

Sensibilisation des écoles

L’adoption par la Ville d’un Plan Climat Territorial vise à responsabiliser les écoles à la maitrise de l’eau et de l’énergie.