Eclairage public : la Ville se modernise

Eclairage public : la Ville se modernise

Sur notre commune, l’éclairage public couvre 85 kilomètres de voirie. La consommation électrique qui en découle a représenté un coût de 220 000 € pour l’année 2020. C’est le service électricité de la Ville qui en assure l’entretien et la maintenance et qui se tient prêt à intervenir à tout moment.

Soucieuse d’éclairer le plus efficacement possible l’intégralité du territoire communal, la Ville a dressé, en ce début d’année, un premier bilan complet de l’installation. Pour rappel, une délibération avait été prise en Conseil Municipal du 28 septembre 2020 afin de laisser allumer un lampadaire sur deux de 1h30 à 4h30 hors des axes structurants.

DIAGNOSTIC DES ÉCLAIRAGES DÉFECTUEUX

Sur 4 600 points lumineux (y compris les parcs), 95 lampes étaient défectueuses, ce qui représente moins de 2,2% de l’ensemble des luminaires. Il reste, à ce jour, moins d’une trentaine de lampes inactives sur le ban communal, dont la moitié se situe sur le parc d’innovation et dans les zones artisanales. L’éclairage du centre urbain a été traité en priorité. Ce diagnostic a été effectué sur plusieurs jours.

ÉVOLUTION DE LA STRATÉGIE D’ENTRETIEN DE L’ÉCLAIRAGE PUBLIC

Au regard de l’âge avancé de la majorité des sources lumineuses (hors LED) il convient de faire évoluer la stratégie d’entretien de ces dernières afin de mettre en place une gestion préventive des équipements et non plus uniquement curative.

Aussi un processus de « relamping » (opération consistant à remplacer, sur un secteur complet, des sources lumineuses obsolètes dont la durée de vie théorique est dépassée) a été initié par la municipalité en priorisant le remplacement des sources les plus anciennes. Ce relamping devrait démarrer mi-février et l’opération pourrait faire l’objet d’une programmation sur 4 ans.

RÉFLEXION SUR LA MODERNISATION DE L’ÉCLAIRAGE

A ce jour l’évolution des lampes vers des sources exclusivement LED, qui représentent aujourd’hui déjà 30 % du parc, reste la priorité de la municipalité.En effet en complément d’importantes économies d’énergie, inhérentes à la technologie LED, cette dernière offre la possibilité de moduler la puissance du flux lumineux permettant ainsi de diminuer substantiellement la consommation d’énergie tout en assurant un éclairage de sécurité minimum.

Une étude est actuellement menée sur 100 lampadaires, du quartier de la Hollau, pour la mise en place de modules de contrôle connectés. Cette modernisation des équipements permettra la gestion connectée du réseau (allumage, extinction, puissance du flux…) et la détection de panne en temps réel. Cette solution, pleinement éligible aux aides liées au Certificat d’Economie d’Energie (CEE), devrait être testée ce premier semestre 2021.

Contacter la mairie

Une question ? Une demande ? Contactez-nous !